[Skip to Content]

Questions fréquentes à propos de la COVID-19

  1. Si un locataire a perdu son revenu et se demande comment payer son loyer, que peut-il faire?

    Si un locataire éprouve de la difficulté à payer son loyer, il devrait, tout d’abord, parler avec son Gérant(e) d’immeuble. Nous voulons travailler avec nos locataires afin de maintenir et préserver notre relation. Les locataires peuvent aussi accéder les ressources gouvernementales suivantes :

    L’Assurance-emploi (AE) - la période d’attente d’une semaine est actuellement annulée pour ceux avec un cas confirmé de COVID-19 et qui ne peuvent pas travailler. Les demandeurs devront satisfaire aux exigences de preuve médicale et remplir une demande avec leur agence provinciale d’assurance-emploi.

    Prestation de soins d’urgence - Cette prestation fournira jusqu’à 900 $ toutes les deux semaines, jusqu’à 15 semaines aux travailleurs qui restent à la maison parce qu’ils sont malades, mis en quarantaine, isolés ou qui prennent soin d’une personne malade. D’autres renseignements sont encore publiés par le gouvernement sur le site Web de l’ARC.

    Prestation de soutien d’urgence - Cette prestation aidera les Canadiens qui perdent leur emploi et qui ne sont pas admissibles à l’assurance-emploi, y compris les travailleurs autonomes. D’autres renseignements sont encore publiés par le gouvernement sur le site Web de l’ARC.

    Pour soumettre une demande d’aide gouvernementale, visitez : https://www.canada.ca/fr/emploi-developpement-social/ministere/avis/coronavirus.html

    Consultez la liste des mesures de soutien des gouvernements provinciaux :
    https://www.skylineliving.ca/covid-19-fr-fr/government-support-fr-fr/

  2. Comment maintient-on la distanciation sociale dans un immeuble locatif?

    Pour pratiquer la distanciation sociale, vous devez garder une distance d’au moins 6 pieds (environ 2 mètres) avec les autres. Évitez de vous rassembler dans les aires communes de l’immeuble (ascenseurs, couloirs, cages d’escalier, buanderies, vestibules, zones fumeurs).

  3. Comment faire pour assurer ma protection et celle de ma famille pendant cette situation alors que nous vivons dans un immeuble résidentiel?

    Suivez les principes de la distanciation sociale, qui sont décrits sous la question « Comment maintient-on la distanciation sociale dans un immeuble locatif? »

    Tenez-vous informés

    • Suivez les communications des autorités sanitaires sur l’activité de la COVID-19 dans votre région.
    • Demandez à vos voisins de vous parler de leurs préparatifs.
    • Faites une liste des organismes locaux vers lesquels votre ménage et vous pouvez vous tourner pour obtenir de l’information, des soins de santé, du soutien et des ressources.
    • Faites une liste de personnes à joindre en cas d’urgence : membres de votre famille, amis, voisins, covoitureurs, fournisseurs de soins de santé, enseignants, employeurs, autorités sanitaires locales, autres ressources communautaires.

    Préparez-vous à une éventuelle maladie

    • Lavez-vous les mains souvent.
    • Évitez de vous toucher les yeux, le nez et la bouche.
    • Si vous êtes malade, restez à la maison.
    • Toussez ou éternuez dans un mouchoir, puis jetez-le à la poubelle.
    • Nettoyez et désinfectez les surfaces et les objets fréquemment touchés.
    • Préparez-vous en cas de fermeture temporaire de l’école ou de la garderie de votre enfant ou de changements touchant votre lieu de travail.

    Restez à l’affût des symptômes

    • Restez à la maison et consultez un professionnel de la santé si vous développez l’un des symptômes suivants :
    • Fièvre
    • Toux
    • Essoufflement

    Si vous présentez un des symptômes plus sérieux de la COVID-19, consultez un professionnel de la santé de toute urgence.

    • Voici quelques exemples* :
    • Difficultés à respirer
    • Douleurs ou pressions persistantes à la poitrine
    • Confusion ou incapacité à rester alerte supérieure à la normale
    • Lèvres ou visage bleuâtres
    • * Cette liste n’est pas exhaustive. Si vous ressentez tout autre symptôme qui vous semble grave ou qui vous inquiète, consultez votre professionnel de la santé.

    Tenez-vous à l’écart des personnes malades

    • Éloignez-vous le plus possible des autres (environ 6 pieds ou 2 mètres).

  4. Que peuvent faire les locataires pour pratiquer la distanciation sociale et maintenir une bonne hygiène dans la buanderie?

    Pour réduire les risques, limitez le plus possible vos contacts avec les autres.

    • Évitez de vous rassembler dans la buanderie pour bavarder : pratiquez la distanciation sociale.
    • Évitez d’utiliser la buanderie en grand nombre : faites preuve de jugement.
    • Lavez-vous les mains avec du savon ou du désinfectant régulièrement, tout particulièrement avant et après l’utilisation des appareils.
    • Évitez de secouer le linge sale pour réduire au minimum le risque de disperser le virus.
    • Privilégiez le lavage à l’eau chaude. Les experts recommandent une température minimale de 60 °C (140 °F).
    • Utilisez la sécheuse. Les virus ont horreur de la chaleur. Par conséquent, le séchage aide à prévenir la propagation.
    • Nettoyez et désinfectez les paniers et les chariots à linge. Dans la mesure du possible, utilisez une doublure.
    • Passez un linge sur les appareils avant et après chaque utilisation.

    POUR DES RAISONS DE COMMODITÉ, LA BUANDERIE RESTERA OUVERTE 24 HEURES SUR 24, 7 JOURS SUR 7.

  5. Que faut-il faire si de nombreux locataires tentent d’utiliser l’ascenseur en même temps?

    Pour réduire les risques, limitez le plus possible vos contacts avec les autres.

    Évitez de vous entasser

    • Prenez les escaliers dans la mesure du possible.
    • Attendez l’ascenseur suivant.
    • Évitez d’utiliser l’ascenseur en grand nombre.
    • Tenez-vous à l’écart des personnes qui sortent de l’ascenseur.

    Maintenez une bonne hygiène

    • Lavez-vous les mains souvent.
    • Toussez ou éternuez dans le creux de votre coude ou votre avant-bras.
    • Évitez de vous toucher le visage après avoir appuyé sur un bouton.
    • Lavez-vous les mains avec du savon ou du désinfectant après avoir utilisé l’ascenseur.

  6. Un locataire peut-il emmener ses enfants jouer sur les terrains et les aires de jeux?

    Toutes les aires de jeux extérieures des immeubles sont fermées jusqu’à nouvel ordre.

    Exemples :

    • Terrains de jeux
    • Belvédères
    • Terrains de tennis
    • Jardins communautaires
    • Piscines
    • Toute autre installation de loisirs

    Si vous utilisez les zones fumeurs, évitez de vous y rassembler pour bavarder et suivez les règles de distanciation sociale.

  7. Quelles sont les lignes directrices à suivre par les locataires au moment de ramasser du courrier dans la boîte aux lettres ou la salle de courrier?

    Pratiquez la distanciation sociale.

    • Isolez-vous si vous avez voyagé ou si vous manifestez des symptômes.
    • Lavez-vous les mains pendant 20 secondes avant de toucher n’importe quelle surface et par après.
    • Faites preuve de patience s’il y a une file pour ramasser le courrier.
    • Si la file est trop longue, repassez plus tard.

  8. Skyline permettra-t-il la résiliation d’un bail plus tôt que prévu? Si oui, combien ceci couterait-il?

    Chaque province a des critères différents. Si les besoins des locataires ont changé, on leur encourage à en parler avec leur Gérant(e) d’immeuble pour discuter des options possibles.

  9. La crise COVID-19 change-t-elle les droits ou les obligations des locataires?

    Les droits et les obligations des locataires demeurent les mêmes. À Skyline, nous cherchons à travailler avec nos locataires si leur situation et leurs besoins changent. Les locataires sont encouragés à en parler avec leur Gérant(e) d’immeuble pour développer une solution.

  10. Si un locataire est malade et a besoin d’aide avec les courses / la nourriture, comment Skyline peut-il aider?

    Bien que Skyline fait son possible de soutenir nos locataires, l’aide avec les courses ou autres tâches dépendrait de plusieurs facteurs, dont la disponibilité et la santé du personnel.

  11. Les locataires âgés qui ont besoin d’aide peuvent-ils s’adresser à Skyline?

    Ils peuvent faire part de leurs besoins à leur gestionnaire-résident, qui fera de son mieux pour les orienter vers la ressource appropriée.

  12. Que peuvent faire les locataires pour aider leurs voisins âgés?

    Ils peuvent s’adresser à leur gestionnaire-résident, en indiquant qu’ils souhaitent aider les personnes qui en ont le plus besoin.

  13. Un locataire souhaite aider un voisin en faisant l’épicerie. Quelle est la marche à suivre?

    Le locataire peut s’adresser à son gestionnaire-résident pour proposer son aide.

  14. Comment fonctionne la mise en quarantaine dans un immeuble résidentiel?

    Il existe une différence entre le conseil de se placer en quarantaine (vous auto-isoler) et le conseil d’isolement. Il est important de souligner que ces mesures sont en place pour protéger la santé et la sécurité des Canadiens.

    Les autorités ont recours aux mises en quarantaine pour freiner la propagation de maladies contagieuses. Les mises en quarantaine s’adressent aux personnes ou groupes de personnes qui ne présentent aucun symptôme, mais qui ont été exposés à une maladie. En isolant ces personnes, on évite qu’elles puissent en infecter d’autres sans le savoir. Si vous habitez dans un immeuble abritant plusieurs personnes, il est important de demeurer dans votre logement même si vous n’avez aucun symptôme. Vous éviterez ainsi la propagation et le contact avec les autres.

    Les mises en quarantaine sont utilisées :

    • • lors des pandémies. Elles sont plus graves que les épidémies, du fait qu’elles touchent beaucoup plus de personnes, généralement à l’échelle mondiale.

    Tout locataire qui a besoin d’aide pour se procurer des vivres et des biens de première nécessité est invité à communiquer avec son gestionnaire-résident immédiatement.

  15. Quelle est la différence entre l’isolement et la mise en quarantaine?

    L’isolement a le même objectif que la mise en quarantaine, sauf qu’il est réservé aux personnes déjà malades. Son but est de tenir les personnes infectées à l’écart des personnes en santé afin de prévenir la propagation de la maladie.

    En tant que propriétaires, nous tenons à la santé et à la sécurité de nos résidents. Par conséquent, nous vous demandons de rester chez vous pour éviter la propagation et le contact avec les autres.

    Tout locataire qui a besoin d’aide pour se procurer des vivres et des biens de première nécessité est invité à communiquer avec son gestionnaire-résident immédiatement.

  16. Quelles sont les règles à suivre pour un locataire qui revient de l’étranger et qui a des symptômes de la maladie?

    Le gouvernement du Canada a mis en place un décret d’urgence en vertu de la Loi sur la mise en quarantaine qui s’applique à tous les voyageurs entrant au Canada afin de ralentir l’introduction et la propagation de la COVID-19 au Canada. Le non-respect de ce décret constitue une infraction à la Loi sur la mise en quarantaine.

    Voyageurs ayant des symptômes : Isolement obligatoire

    Si vous êtes récemment revenu au Canada et que vous avez des symptômes, vous devez vous ISOLER. Il s’agit d’une exigence obligatoire. Au besoin, une attention médicale immédiate vous sera fournie à votre arrivée au Canada.

    L’isolement obligatoire signifie que vous DEVEZ effectuer ce qui suit :

    • Rendez-vous directement et sans tarder à l’endroit où vous vous isolerez et restez-y pendant 14 jours.
    • Pour vous rendre à l’endroit où vous vous isolerez, utilisez seulement un moyen de transport privé, comme votre véhicule personnel.
    • Veuillez demeurer à l’INTÉRIEUR de votre maison.
    • Ne sortez pas de votre lieu d’isolement sauf pour demander une attention médicale.
    • N’allez pas à l’école, au travail ou dans d’autres lieux publics et n’utilisez pas les transports publics comme l’autobus et le taxi.
    • Restez dans une chambre séparée et n’utilisez pas la même salle de bain que les autres membres de votre famille, si possible.
    • N’accueillez pas de visiteurs et limitez les contacts avec d’autres personnes, y compris les enfants, à l’endroit où vous vous isolez.
    • Ne vous isolez pas dans un endroit où vous aurez des contacts avec des personnes vulnérables comme des personnes âgées et des personnes ayant un problème de santé sous-jacent.
    • Si vos symptômes s’aggravent, appelez immédiatement votre médecin ou l’autorité en matière de santé publique et suivez leurs instructions.

  17. Quelles sont les règles à suivre pour un locataire qui revient de l’étranger et qui n’a aucun symptôme de la maladie?

    Voyageurs sans symptômes : Mise en quarantaine obligatoire (auto-isolement obligatoire)

    Si vous êtes récemment revenu au Canada et que vous n’avez aucun symptôme, vous devez vous mettre en QUARANTAINE (vous auto-isoler). Il s’agit d’une exigence obligatoire. Vous risquez de développer des symptômes et d’infecter d’autres personnes.

    La quarantaine obligatoire (vous auto-isoler) signifie que vous DEVEZ effectuer ce qui suit :

    • Rendez-vous directement et sans tarder à l’endroit de votre mise en quarantaine et restez-y pendant 14 jours.
    • N’allez pas à l’école, au travail ou dans d’autres lieux publics ou milieux communautaires.
    • Surveillez votre santé pour détecter les symptômes de la COVID-19.
    • Prenez des dispositions pour que quelqu’un s’occupe de vos articles essentiels, comme vos provisions et vos médicaments, à votre place.
    • N’accueillez pas de visiteurs.
    • Si vous sortez prendre l’air, demeurez dans un endroit privé comme votre cour arrière ou sur votre balcon.
    • Maintenez une distance d’au moins deux longueurs de bras (environ deux mètres) entre vous et les autres personnes.
    • Vous pouvez prendre le transport en commun pour vous rendre à l’endroit où vous vous isolerez après votre arrivée au Canada, mais vous ne devez pas faire d’arrêt en route vers chez vous et vous devez garder une distance physique entre vous et les autres (éloignement social) en tout temps.

    Si des symptômes apparaissent au cours des 14 jours qui suivent, vous devez :

    • vous isoler des autres;
    • appeler immédiatement un professionnel de la santé ou l’autorité de santé publique pertinente et faire ce qui suit :
      • décrire vos symptômes et vos antécédents de voyage;
      • suivre les instructions à la lettre.

  18. Pour prévenir les infections, peut-on jeter des lingettes, des masques ou des gants à la toilette?

    Seulement trois choses devraient se retrouver dans la toilette : L’URINE, LES SELLES ET LE PAPIER DE TOILETTE.

    Si vous jetez autre chose, vous risquez de provoquer des dégâts dans les conduites d’eau résidentielles et dans le réseau d’égouts. En effet, un tuyau bouché par un corps étranger peut provoquer le refoulement du réseau d’égouts résidentiels, une inondation dans votre logement et des dégâts dans l’immeuble. Le tout peut entraîner des réparations coûteuses et des interruptions de services essentiels.

  19. Si les aînés ont besoin d’aide, que peuvent-il faire?

    Les aînés peuvent signaler leur besoin au Gérant(e) d’immeuble, qui ferait son possible de répondre à leur besoin.

  20. Quand est-ce que le désinfectant pour les mains sera disponible?

    Pour obtenir les informations les plus récentes, cliquez sur le lien ci-dessous.
    https://www.skylineliving.ca/covid-19-fr-fr/

    Nous vous remercions pour votre patience et votre compréhension alors que nous faisons tout pour installer des postes de désinfection des mains dans chaque immeuble. Si ces postes ne sont pas encore installés, c’est parce que notre cargaison est présentement bloquée à la frontière canado-américaine. Nous espérons qu’elle arrivera bientôt. Malheureusement, comme cette situation repose sur des facteurs indépendants de notre volonté, nous ne pouvons pas vous donner de date de livraison définitive. Même si nous avons passé la commande à temps et reçu une confirmation de notre fournisseur, nous n’avons aucun contrôle sur le déblocage d’articles lorsqu’ils sont inspectés par les douanes à la frontière canado-américaine.

    Entre-temps, nous tentons de nous procurer ces produits auprès de fabricants situés au Canada. Cependant, en raison de pénuries de produits, nous n’avons pas encore obtenu de date ferme. Pour en savoir plus sur ces pénuries, nous vous invitons à consulter le site du gouvernement du Canada, dont le lien figure ci-dessous. Veuillez également prendre note de ce qui suit :

    • Personne dans le secteur ne s’attendait à ce que la demande de désinfectant pour les mains explose autant et par conséquent, personne ne s’y était préparé.
    • Cette demande plus élevée que prévu a provoqué de graves pénuries de matières premières telles que l’alcool ainsi que de bouteilles ou de pompes en plastique.
    • La plupart des désinfectants pour les mains sont à base d’alcool isopropylique ou éthylique, auquel on ajoute des substances gélifiantes et des huiles hydratantes. Comme l’alcool est un produit à la fois dangereux et périssable, les fabricants les conservent rarement en grandes quantités.
    • La flambée de la demande a fait gonfler les prix des ingrédients d’environ 200 % et allongé les délais de production, qui sont passés d’une fourchette de deux à trois semaines à une de six à huit semaines, voire davantage.
    • Les fournisseurs qui ont accès à du désinfectant pour les mains peuvent uniquement vendre des recharges dans de grandes bouteilles. Ils n’ont pas de bouteilles munies de pompes. Nous mettons tous les efforts nécessaires pour nous procurer de petits contenants portatifs.

    Pour en savoir plus sur les pénuries, veuillez consulter le site suivant :
    https://www.canada.ca/fr/sante-canada/services/medicaments-produits-sante/desinfectants/covid-19.html#a3

  21. Comment Skyline peut-il imposer la distanciation sociale pour assurer la sécurité de tous les résidents de l’immeuble?

    Il n’est pas possible pour Skyline d’imposer la distanciation sociale, mais heureusement, la plupart de nos résidents respectent cette ligne directrice. Si vous avez des questions ou des inquiétudes par rapport à la distanciation sociale, veuillez communiquer avec votre Gérant(e) d’immeuble qui, à son tour, peut rappeler nos résidents de son importance.

  22. À quel moment la salle communautaire/la salle d’entraînement seront-elles réouvertes?

    Lorsque nous pouvons le faire en toute sécurité, nos salles communautaires/nos salles d’entraînement seront réouvertes.

  23. Pourquoi la buanderie reste-elle ouverte, pendant que la salle communautaire et la salle d’entraînement sont fermées?

    La capacité de faire la lessive est considérée comme un service essentiel à nos résidents. Nous attendons à ce que nos résidents respectent la distanciation sociale dans la buanderie pendant les heures d’ouverture.

  24. Qu’arrive-t-il si un résident a besoin de l’entretien d’urgence?

    Si un résident a besoin de l’entretien d’urgence, il/elle devrait communiquer avec son Gérant(e) d’immeuble immédiatement, et ce dernier sera en mesure de prévoir les réparations.

  25. Un résident devrait-il être présent pour qu’un technicien effectue des réparations?

    Non, le résident n’est pas obligé d’être présent pendant les travaux d’entretien dans son logement. Cependant, le résident doit accorder son autorisation de compléter ces travaux.

  26. Quelle est la politique des visiteurs à l’immeuble pendant cette période?

    Nous demandons nos résidents à limiter le nombre d’invités à l’immeuble et d’inviter uniquement les gens essentielles, tels que les personnes qui livrent les épiceries ou les nécessités de base.

  27. Quelles mesures sont prises par Skyline, comme le propriétaire, afin de protéger des résidents pendant cette période?

    Skyline a augmenté la fréquence et le niveau des opérations de nettoyage, nous avons fermé les services non essentiels et nous avons réduit les heures d’ouverture du bureau du Gérant(e) d’immeuble afin de réduire les contacts sociaux non nécessaires avec nos employés et nos résidents. Cependant, vous pouvez toujours rejoindre nos employés par courriel ou par téléphone.